Diversité des activités géométriques

 

 

 

Ecole primaire

 

 

Collège

 

 

La géométrie perceptive

 

 

La géométrie instrumentée

 

La géométrie mathématisée

 

 

 

 

 

 

 

Dans le monde sensible

L’enfant découvre les formes géométriques à partir de l’observation de son espace vécu. Il approche les premiers objets géométriques à partir de la manipulation de formes.

L’enfant appréhende son espace de vie (notamment pour les aspects liés aux grandeurs) grâce à des outils et des techniques utilisées dans la vie courante (pour mesurer et comparer des longueurs et des angles et percevoir ou vérifier des alignements).

La vérification expérimentale de certaines propriétés déduites dans la théorie mathématique permet de voir si cette théorie peut raisonnablement servir de modèle pour notre espace de vie.

Par exemple, je peux estimer la hauteur d’un arbre avant de l’abattre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le monde graphique

La notion de figure géométrique se dégage de la notion de forme des objets

La perception des figures est globale et se suffit à elle-même comme moyen de justification.

 

Cet objet est carré parce que, globalement, je le perçois comme tel.

 

L’enfant utilise les instruments géométriques usuels pour prélever des informations sur une figure ou pour effectuer des tracés.

 

Cet objet est carré parce que, à l’aide d’instruments adaptés (compas, règle, équerre), je peux vérifier les propriétés caractéristiques du carré.

L’élève organise les liens logiques entre différents résultats établis, ce qui permet d’en déduire de nouveaux.

 

Ce quadrilatère est un carré parce que, en raison d’informations initiales données et d’informations déduites, je retrouve les propriétés caractéristiques d’un carré.

 

 

RETOUR A LA PAGE PRINCIPALE